Skip to content

Ca, c’est tout moi !

juin 2, 2017

« Les  » Grandes questions » qu’il est d’usage de se poser  sont (selon Pierre Dac) : « Qui suis-je ? D’où viens-je ? Où vais-je ? – Personnellement, je suis moi, je viens de chez moi, et je vais y retourner ! »

– Et moi ?Eh bien :

Nourri d’Agatha Christie (indépassable Poirot), de Maurice Leblanc (incomparable Lupin), Conan Doyle (impayable Holmes), Léo Malet (inénarrable Burma), Van Gulik (imperturbable le juge Ti), mais aussi Boileau-Narcejac, Tonino Benacquista, sans oublier les nordiques – Mankell, Indridasson, Jo Nesbø…

A ces bons auteurs faisons l’hommage, souriant, de quelques citations apocryphes. Du moins à quelques-uns, par ordre d’apparition en scène…

. Pourquoi, se demanda Poirot, la jeune et séduisante Mrs Thirlwall persistait-elle à prétendre qu’elle n’était pas entrée dans la bibliothèque avant qu’on y découvre le corps du Major, un coupe-papier en ivoire planté dans le cou ? Voilà qui, comme on dit en Français, « ne collait pas »

. Sur la route de Cockerville, la motocyclette roulait pleins gaz. Son pilote, pris dans un manteau de cuir le protégeant du vent, vit sa progression bloquée par une voiture délibérément placée en travers de la route… Un homme se tenait là, qui se précipita vers lui et lui porta un coup de matraque dès que Lupin (car c’était lui) fut à sa portée. Arrêtant la moto, dont il descendit, il para souplement puis se mit en devoir de neutraliser son agresseur. Sans surprise, il reconnut le valet de pied du Marquis chez qui il avait dîné la veille. L’homme fonça sur lui, mais – se souvenant que depuis son jeune âge il pratiquait aussi bien le judo que la savate – il feinta et neutralisa sans peine la brute, qui dut se résigner à le laisser franchir sans autre encombre la grille du vieux manoir où l’attendait la mystérieuse femme au gardénia blanc.

. Vous êtes, lança Holmes à l’homme qui venait d’entrer, agriculteur dans la région d’Agen-upon-Avon, vous êtes divorcé et remarié à une femme plus jeune que vous, qui vous a donné récemment une petite fille. J’ajouterai que par ailleurs vous jouez au bridge… Non, je ne devine rien, je le déduis d’une observation attentive de différents signes que vous portez sur vous.

. Aucun client ne pointant le bout de son nez ou de ses problèmes, Burma quitta les moyennement somptueux bureaux de l’Agence Fiat lux. Il sentait bien que sa vielle Peugeot était dans le collimateur de malfaisant qui avaient en outre le mauvais goût de rouler, eux, en cadillac. Le genre de tire désagréablement susceptible d’impressionner Hélène ou la coiffeuse du coin, une ravissante brunette carrossée façon compétition. Tiens ! S’il allait lui poser deux ou trois questions sur l’enquête en cours, ceci de part et d’autre de deux verres ? Il embraya et cingla (à la papa, quand même) vers la place des Victoires – heureux présage !

. Tandis qu’au loin une grue s’élançait vers le nord du lac, et que son grèle d’une cloche retentissait quelque part dans le monastère, le juge Ti ramena sur lui le pan de sa longue robe. Lissant d’un geste distrait la longue barbe qui marquait son rang, il murmura comme pour lui-même : « Allons, souvenons-nous que d’un mal peut sortir un bien, et que l’équité est la fille du Tao ! »

Ce 2 juin.

 

 

Publicités

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :